Une journée dans la vie d'un(e) employé(e) de J&J Consumer Health.

Une journée dans la vie de la R&D J&J Consumer Health

À quoi pensez-vous lorsque vous entendez l'expression Recherche et développement, ou R&D ? À quelqu'un qui passe ses journées dans un labo à la recherche de la prochaine grande invention ? Même si c'est la mission dévolue à de nombreux scientifiques du département Johnson & Johnson Consumer Health (JJCH), vous pourriez être surpris de découvrir les rôles divers assumés par l'équipe R&D du département Consumer Health.

Avec son portefeuille international de marques de premier plan, d'Aveeno® et Neutrogena® à Listerine® et la marque de pansements de la marque BAND-AID®, JJCH dispose de professionnels scientifiques qui évoluent dans le domaine de la R&D et offrent de nouveaux produits sûrs et efficaces répondant aux besoins des consommateurs. Que signifie devenir un leader au sein d'une équipe scientifique tournée vers des objectifs ? De Lagos à Tokyo, nous avons suivi quatre employés afin d'en savoir plus en passant une journée dans la vie des explorateurs R&D.

Un impact profond

Il n'est pas surprenant de découvrir que ceux qui s'intéressent à une carrière dans la R&D sont guidés par l'impact qu'ils peuvent avoir sur les vies des individus, mais aussi des communautés dans leur ensemble.

« La thérapie de substitution nicotinique aide les gens à arrêter de fumer, ce qui est probablement la meilleure des décisions en termes de santé », explique Tobias Danielsson, Directeur associé dans la recherche clinique pour le sevrage tabagique pour la marque Nicorette1 à Helsingborg, en Suède. « Quelle fierté de voir qu'un produit en vente libre peut changer la vie des consommateurs. »

Tobias Danielsson est chimiste biomédical de formation et c'est en tant qu'associé en recherche clinique sur le sevrage tabagique qu'il a trouvé sa vocation. Il évolue dans son domaine depuis 29 ans et joue un rôle clé dans le développement des produits.

En tant que directrice en chimie analytique, fonction qui l'amène à superviser les projets de plusieurs sites R&D internationaux depuis Bombay en Inde, Monika Sathe travaille avec une équipe qui garantit la qualité et la sécurité des produis à partir de bases scientifiques.

« Nous étudions chaque défi scientifique de manière holistique. Lorsque nous abordons un problème, nous avons un état d'esprit global », explique Monika. « Nous cherchons absolument à comprendre les attentes et nous appliquons des concepts scientifiques et des méthodes innovantes pour nous assurer que nos produits sont efficaces avant d'être proposés aux clients. » 

Apprendre chaque jour 

Pour devenir scientifique, vous devez avoir une curiosité innée et chez JJCH, il y a toujours un défi à surmonter ou une question à approfondir. Yujin Saito, directeur R&D au Japon, utilise sa connaissance des clients pour identifier les besoins non satisfaits.

Yujin explique que son rôle en termes d'engagement scientifique a été une inspiration car « vous devez absolument comprendre les concepts scientifiques soutenant nos produits avant de vous adresser à des leaders d'opinion et aux autorités de régulation. Quel que soit votre niveau de connaissances, vous apprenez chaque jour. » 

Olayinka Oyeneyin, qui a faiit des études de pharmacie et de chimie pharmaceutique, a rejoint JJCH pour mettre en place un rôle lié aux affaires réglementaires en Afrique de l'Ouest, avant de prendre aussi en charge l'Afrique de l'Est. « Ce qui a été vraiment exceptionnel dans cette fonction, c'est ce que j'ai pu réaliser beaucoup plus de choses que j'imaginais car ce poste s'apparente à une start-up. Depuis trois ans, ma base de connaissances s'est vraiment élargie. Désormais, je maîtrise le processus de bout en bout, de la planification de la demande aux prévisions et l'enregistrement des plannings d'expédition. C'est ce que j'apprécie dans mon travail. » 

« Dans la R&D, rien n'est jamais pareil », affirmet Monika Sathe. « Chaque jour, vous êtes confronté à de nouvelles choses, de nouveaux défis, de nouvelles technologies. Et vous avez la satisfaction de créer quelque chose qui contribue à améliorer la santé des gens. Au quotidien, vous appliquez des concepts scientifiques. »  

Quel profil ? 

Pour réussir dans la R&D, ces leaders citent trois points :

Curiosité : « Être ouvert d'esprit, curieux et avoir envie d'apprendre », explique Tobias Danielsson. « Il n'y a aucune question bête. Si vous ne comprenez pas, il est probable que vous ne soyez pas le seul. »

Collaboration : : « La collaboration est clé. Par exemple, pour Listerine, nous proposons une saveur qui fonctionne dans un pays et peut-être pas dans un autre », explique Yujin Saito. « Nous devons collaborer pour être certains que les besoins du client sont pris en compte afin d'offrir un bon produit dans plusieurs pays et qui soit accessible dans le monde entier. »

Communication: : « La science doit prendre des contours artistiques et être simplifiée pour communiquer avec vos clients qui n'ont pas forcément connaissances des codes scientifiques », explique Monika Sathe.

1Nicorette® est disponible dans un nombre limité de pays en dehors des États-Unis.