Ressource : Les principales tendances numériques qui orientent les démarches en R&D en matière de santé grand public

Deux scientifiques en blouse examinent des données sur un écran d'ordinateur

Ressource : Les principales tendances numériques qui orientent les démarches en R&D en matière de santé grand public

 

Dans le contexte actuel, les technologies numériques sont partout et accompagnent notre quotidien. De la réservation de voyage au service bancaire en ligne, la majorité des opérations se fait désormais en quelques clics. Ainsi, des tendances se dessinent dans la façon dont nous adoptons les outils numériques et dans les méthodes d'innovation des scientifiques pour améliorer le quotidien.

Mais dequelle manière les scientifiques améliorent-ils notre quotidien ? Pour l'essentiel, cela se produit par l'intermédiaire de la « Recherche et du développement » ou « R&D », un concept qui décrit l'action d'une entreprise en termes d'innovation et de présentation de nouveaux produits et services. En matière de R&D, le numérique permet d'innover plus vite et plus efficacement. En termes de délais, ce qui s'exprimait en mois s'exprime désormais en minutes.

« La révolution numérique que nous vivons a un effet direct sur tous les aspects du secteur R&D d'une entrprise, en façonnant la façon dont les besoins des consommateurs sont traités par le biais de technologies émergentes et de solutions fondées sur la science », indique Dave Lutness, Stratégie numérique monde, R&D Johnson & Johnson Consumer Health. « Le secteur R&D est ce qui nous permet de tester et de produire des outils numériques qui aident les consommateurs à prendre en main les questions de santé personnelle. »

Découvrez avec nous trois tendances numériques majeures à l'origine des dernières innovations en R&D en matière de santé grand public.

S'appuyer sur le numérique pour la santé à distance

Avec l'augmentation du temps passé hors des bureaux ces dernières années, nous avons vu émerger la santé numérique.

Nous avons parfois tendance à confondre santé numérique et télémédecine. En réalité, les deux concepts sont différents, la télémédecine n'étant qu'une partie de la gestion virtuelle de la santé.

Dans le domaine de la recherche, certains scientifiques mènent des essais cliniques à distance avec des « technologies portables » qui sont des dispositifs électroniques que vous portez sur vous pour surveiller les données liées à une activité physique, notamment des exercices et des signes cliniques, tels que la température du corps ou la tension artérielle. Ces capteurs portables facilitent la recherche et le développement en renforçant la collecte de données.

Dans le même ordre d'idée en matière de santé numérique intégrée à distance, Johnson & Johnson Consumer Health a récemment lancé le SmartCheck™ Digital Ear Scope de TYLENOL® pour enfants, un otoscope simple utilisable à domicile, qui permet à un médecin de constater les infections de l'oreille à distance. L'outil portable est également accompagné d'une application pour une personnalisation accrue.

Tout comme les concepteurs de TYLENOL® pour enfants, les chercheurs de Johnson & Johnson Consumer Health savent que les infections des oreilles sont la cause n°1 des visites chez le pédiatre aux États-Unis1. Cette donnée les a conduits à aller plus loin et à créer de nouvelles capacités numériques pour une marque que les parents et les soignants du monde entier connaissent et à laquelle ils font confiance.

 

Quelle différence ?
Santé numérique et télémédecine

Santé numérique : utilisation de technologies numériques pour prendre en charge les pathologies et la santé, et promouvoir le bien-être.

Télémédecine : évaluation à distance de l'état de santé via des plateformes utilisant la vidéo ou l'audio en direct ou une messagerie instantanée.

 

Les données scientifiques au profit de la qualité de vie

Il y a encore peu, l'idée même de « prédire le futur » était un rêve. C'est désormais une réalité. Aujourd'hui, les chercheurs peuvent utiliser des données pour anticiper la santé humaine et les conditions extérieures susceptibles de l'influencer.

Prenons l'exemple des allergies. Aux États-Unis, les allergies représentent la sixième cause de maladie chronique, avec environ 50 millions d'Américains affectés par des allergies chaque année2. La rhinite allergique, également connue sous le nom de rhume des foins, est une allergie courante souvent provoquée par une sensibilité au pollen ou aux moisissures.

Compte tenu de l'impact de la rhinite allergique sur la population, un certain nombre de chercheurs et d'organisations ont recueilli des données au fil des ans pour évaluer les nombreux facteurs internes et externes qui contribuent à cette affection.

Cette collecte de données a conduit à la création d'outils prédictifs, comme des cartes et des journaux numériques, pour prévoir les niveaux d'allergènes.

Nos chercheurs utilisent aussi des outils prédictifs pour anticiper chaque nouvelle saison d'allergies. L'application AllergyCast® est un exemple. Elle prévoit et suit la gravité des symptômes de l'allergie en fonction des niveaux d'allergène dans la région des consommateurs.

Grâce à AllergyCast®, nous pouvons collecter en moyenne 5 000 points de données réelles chaque jour, ce qui nous permet de découvrir de nouvelles informations sur la façon dont les symptômes allergiques saisonniers sont associés aux facteurs environnementaux, tels que la pollution et le pollen. Ces informations nous permettent non seulement d'aider les gens aujourd'hui, mais aussi de fournir des points de données pour aider nos services R&D à affiner les produits allergènes de demain.

 

Glossaire sur les données

Données : éléments d'information formatés et stockés, utilisés pour référence ou analyse.

Groupe de données : ensemble de données.

Science des données : utilisation de volumes importants de données complexes ou big data pour informer des décisions.

Modélisation prédictive : technique prédictive visant à définir un comportement futur.

 

Créer des environnements virtuels dans le monde réel

Tout au long de l'histoire, la meilleure façon de tester l'efficacité d'un produit ou l'impact d'un élément sur la santé humaine a été les tests en conditions réelles. Mais récemment, les chercheurs ont commencé à créer des environnements virtuels pour reproduire la réalité.

Avant que vos produits de beauté préférés n'arrivent en rayons, nous devons développer des prototypes, qui sont les versions d'étude d'un produit. Désormais, les chercheurs peuvent utiliser une technologie de modélisation 3D pour créer des prototypes en 3D, des images réalistes de produits et de leurs emballages, avant de lancer la production. Même si ces images ne sont pas matérielles, on peut voir chaque détail du produit, des ombres à la forme ou au brillant, et s'assurer que tout correspond à la version souhaitée pour le client.

Chez Johnson & Johnson Consumer Health, nous utilisons la modélisation 3D en R&D afin de mieux comprendre l'impact de l'exposition au soleil sur les pièces vulnérables du produit. Grâce aux modèles virtuels, nos chercheurs peuvent obtenir des données sur l'exposition précise afin de déterminer quelles parties du produit sont les plus exposées aux dommages du soleil. Notre espoir, c'est que cette méthode nouvelle et originale d'observation de l'exposition au soleil trace la voie à la recherche et au développement des futurs produits anti-UV.

 

Glossaire « virtuel »

3D : autre manière d'exprimer le « tridimensionnel », un concept composé d'une largeur, d'une hauteur et d'une profondeur (longueur).

Modélisation 3D : processus consistant à utiliser un logiciel en vue de créer une représentation virtuelle d'un objet ou d'une forme tridimensionnelle.

 

Quel futur ?

À l'image du monde qui nous entoure, les besoins des consommateurs continuent d'évoluer. Et le rôle du numérique suit la même trajectoire dans nos quotidiens, notamment dans le cadre de la santé. La révolution numérique que nous vivons nous amène à suivre les avancées scientifiques et à élaborer de nouvelles innovations qui vont transformer la façon dont nous travaillons, vivons et rendons possible ce qui ne l'était pas.

« Dans le secteur R&D, nous avons foi en notre recherche scientifique », affirme Dave Lutness. « Notre stratégie numérique vise à renforcer nos solutions scientifiques afin de livrer des expériences qui forgeront le futur de la santé grand public, en offrant des produits innovants aux bons clients et au bon moment. »

Sources

  1. https://www.nidcd.nih.gov/health/ear-infections-children
  2. https://acaai.org/allergies/allergies-101/facts-stats