Améliorer la qualité de l'air : utiliser la science pour combattre les symptômes liés à la pollution

Jeune femme avec un chapeau admirant une grande ville

Améliorer la qualité de l'air : utiliser la science pour combattre les symptômes liés à la pollution

 

Alors que 99 % de gens respirent un air contenant de forts niveaux de polluants,1 il n'est pas étonnant que la pollution de l'air extérieur puisse perturber la vie quotidienne de millions de personnes souffrant de rhinite non allergique.

Pour Leslie Zhang, chercheuse chez Johnson & Johnson Consumer Health, résidant en Chine avec sa famille, trouver des moyens de réduire les symptômes liés à la pollution de l'air est une question personnelle. Leslie se souvient à quoi ressemblait son quotidien avant que des solutions ne soient trouvées pour améliorer la qualité de l'air. Il fut un temps où la Chine comptait les villes les plus polluées au monde.3

« À cette époque, les jours où les niveaux de qualité d'air étaient les pires, j'avais la gorge irritée, et le nez pris », se rappelle Leslie. Il lui est apparu essentiel de trouver des solutions pour alléger les symptômes des voies aériennes supérieures liés à la pollution atmosphérique.

 

La rhinite non allergique est le terme médical pour des symptômes tels que la toux ou l'écoulement nasal, causés par des irritants non liés à l'allergie, notamment des niveaux élevés de pollution atmosphérique.2

 

Améliorer le quotidien de millions de personnes dans le monde

Partant du postulat selon lequel aucune solution n'existait pour traiter la rhinite non allergique alors que le besoin est mondial et croissant, nos chercheurs ont mené une étude multisite, la première étude de phase 4 de ce type, afin de déterminer si notre traitement existant par corticostéroïde intranasal permettait de soulager les symptômes déclenchés par la pollution atmosphérique. D'après les conclusions de l'étude sur la pollution de l'air, il était clair que le principe actif du produit a grandement amélioré les symptômes au niveau nasal chez les adultes souffrant de rhinite liée ou renforcée par la pollution de l'air.

« De par mon expérience en Chine, je sais à quel point il est important de disposer d'options de traitement permettant de soulager les symptômes associés à la pollution atmosphérique », souligne Leslie. « En tant que co-auteur de cette étude, j'ai eu l'impression de voir mon monde professionnel entrer en collision avec les expériences auxquelles ma famille et moi avons été confrontés au quotidien. »

“This study not only helps us understand how to treat airborne pollution symptoms, but it’s also a reminder that sometimes the solutions we need are already available to us if we just look close enough.”

 

Le Docteur Kerstin Wagner, responsable Self Care en sciences appliquées chez J&J Consumer Health, considère que cette recherche sur la pollution atmosphérique et ses résultats bénéficieront à davantage de personnes au fil du temps, car le monde continue de lutter contre l'impact de la pollution atmosphérique, en particulier dans les grandes zones urbaines où les allergies sont en hausse.

« Nous savons que le changement climatique entraîne un allongement des saisons polliniques, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les millions de personnes qui souffrent d'allergies au pollen. Pire encore, nous réalisons que la surface du pollen se modifie en raison de son interaction avec la pollution atmosphérique, ce qui le rend plus agressif », explique Kerstin Wagner.

 

« Une chose est claire pour moi, nous devons tous travailler dans le même sens pour protéger la santé de notre planète et de ses habitants. » Dr. Kerstin Wagner

 

 

Notre engagement vis-à-vis de la santé des êtres humains et de la protection de notre planète

Notre mobilisation visant à soulager les symptômes de la rhinite non allergique n'est qu'une partie des efforts plus larges de Johnson & Johnson Consumer Health pour aider à améliorer la santé et le bien-être des gens dans le monde entier. En 2020, nous avons lancé notreÉnoncé de mission pour des vies saines, un programme de 800 millions de dollars reposant sur une philosophie offrant aux individus des espaces sains pour vivre, travailler et se détendre.

Cette initiative permet à notre entreprise de poursuivre son engagement à améliorer la santé de plus de 1 milliards de consommateurs, tout en nous engageant à contribuer à la protection de leurs communautés et du monde dans lequel nous vivons tous.

« En tant que scientifique, je suis parfois dépassée par l'ampleur des problèmes qui nous attendent », confie Kerstin. « Mais je suis fière de notre contribution visant à faire notre part pour améliorer la santé et le bien-être des gens dans le monde entier et de nos efforts continus pour instiller une politique de développement durable dans nos produits et notre travail. »

 

Jeune femme soufflant sur un lis

Sources

1 World Health Organization. (n.d.). Air Pollution. 18 avril 2022, Extrait de https://www.who.int/health-topics/air-pollution#tab=tab_1

2 Mayo Clinic. (2021, Mars 4). Nonallergic rhinitis. 18 avril 2022 Extrait de https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/nonallergic-rhinitis/symptoms-causes/syc-20351229

3 The World Bank. (2020, Juin 21). China : Fighting Air Pollution and Climate Change through Clean Energy Financing. 26 avril 2022, Extrait de https://www.worldbank.org/en/results/2020/06/21/china-fighting-air-pollution-and-climate-change-through-clean-energy-financing